Facebook
Devenez membre Personnalité du mois Activités à venir
Calendrier
Consultez le calendrier complet »
<Juillet 2017>
  D L M M J V S  
      01
02030405060708
09101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
>> Chambre de commerce de la MRC de RDL
>> Jeune Chambre de RDL
>> Centre des dirigeants d'entreprise RDL
>> Réseaux des femmes professionnelles
>> École de musique Alain Caron
>> SADC de la MRC de Rivière-du-Loup
>> CLD de la région de Rivière-du-Loup
>> Office du tourisme et des congrès de RDL
>> Musée du Bas-Saint-Laurent
>> Autres membres

Main-d’œuvre et achat local sont les priorités des membres de la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup

Main-d’œuvre et achat local sont les priorités des membres de la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup22 Juin 2017

Rivière-du-Loup, le 22 juin 2017 – En mai dernier, la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup sondait ses membres afin de connaître leur principale préoccupation et les freins à leur développement.

 

Enjeux et freins

Sans grande surprise, le développement économique, la rareté de la main-d'œuvre ainsi que la sensibilisation à l’achat local ressortent en tête de liste des enjeux que la Chambre de commerce doit prioriser au niveau local. La lourdeur administrative est l’élément identifié comme étant le principal frein au développement des entreprises.

 

Fusions municipales

À la question concernant les fusions municipales, 62 % des répondants seraient en faveur d’une fusion de la Ville de Rivière-du-Loup avec les municipalités avoisinantes soit Saint-Antonin, Cacouna et Notre-Dame-du-Portage. Les principales raisons en faveur des fusions sont un poids relatif plus important de l’agglomération, le regroupement de services et la proximité entre ses municipalités.

 

Gestion municipale

Pour 45 % des répondants, leur municipalité n’a pas d’incidence sur le développement de leur entreprise. Plusieurs d’entre elles n’ont pas de contact avec l’appareil municipal. Au niveau des irritants, les réponses les plus données sont la règlementation excessive, la complexité des normes d’urbanisme, les communications déficientes et le manque d’outils pour accompagner les entreprises dans leur développement. En contrepartie, on mentionne que certaines municipalités sont en mode solution et travaillent de concert avec les entreprises afin de saisir les opportunités de développement. La provenance des répondants influence évidemment les réponses concernant les freins et les facilitants.

 

À la question de ce que pourrait faire leur municipalité pour améliorer le développement économique local, les répondants ont, entre autres, mentionné l’attrait de nouveaux promoteurs et de nouvelles entreprises, l’attractivité de la main-d’œuvre et la promotion du milieu ainsi que la révision de certaines règlementations.

 

Constats et souhaits

La Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup entend poursuivre ses efforts de sensibilisation à l’achat local et à être présente afin de défendre les intérêts des entreprises et des entrepreneurs auprès des différents paliers gouvernementaux. Elle souhaite également participer, dans un effort collectif, à l’attraction et à la rétention de la main-d’œuvre, enjeu présent sur l’ensemble du territoire québécois.

 

Concernant les fusions municipales, à ce stade, une étude par une tierce indépendante serait pertinente et souhaitable. Selon Hugo Dubé, président de la Chambre de commerce « la proximité des terrains industriels disponibles dans les municipalités avoisinantes nuit au développement du parc industriel de Rivière-du-Loup ». Du financement est disponible auprès du Ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire pour les municipalités désirant réaliser ce genre d’étude.

 

Finalement, la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup souhaite que des actions concrètes touchant l’accompagnement des promoteurs et des entrepreneurs, l’attraction de la main-d’œuvre, l’aménagement du parc industriel et des autres zones commerciales et industrielles soient incluses dans le plan de développement économique qui sera présenté prochainement par la Ville de Rivière-du-Loup. De plus, elle espère que l’allégement règlementaire et administratif promis par le gouvernement du Québec transparaisse très bientôt de façon significative dans le quotidien des entrepreneurs.

 

- 30 -

 

Source :

Karine Malenfant

Directrice générale

Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup

(418) 862-5243

direction@monreseaurdl.com



Afficher toutes les nouvelles